Le catharisme n’étant pas une religion mais une philosophie au sens premier du mot, le croyant cathare doit effectuer sa propre démarche pour trouver sa « Paix Intérieure, le Christ qui est en lui ».

Au Moyen Age, le croyant était aidé dans sa Quête de Pureté par les Bonshommes et les Bonnes Femmes qui sillonnaient le pays. Il avait donc constamment sous les yeux les références exemplaires pour le conforter dans sa Foi.

De nos jours, ces modèles manquent amèrement à ceux qui désirent progresser sur ce chemin. Avec les moyens actuels, l’étude du catharisme médiéval et des Écritures ne pose pas de problème et permet une approche personnelle toujours fructueuse. Assurément nous laissons aux historiens le soin d’apporter la touche d’impartialité nécessaire aux faits historiques.

Mais dans cette rubrique il est question de vivre le catharisme de l’intérieur, les commentaires et réflexions doivent toucher notre Esprit, non notre intellect.

Ruben SARTORI, l’auteur de ces textes étudie et pratique la philosophie cathare depuis plus de vingt ans, c’est dire assez la valeur de ces quelques réflexions qui doivent être lues avec beaucoup d’attention et de discernement.