Cette catégorie est destinée à faire connaître le catharisme médiéval à travers la recherche des documents d’époque en essayant de cerner au plus près le contexte historique.

Bien sûr, le sujet est sensible et risque de souffrir d’interprétations qui pourront être qualifiées d’abusives. Mais il est bon parfois de montrer une autre réalité que celle communément admise surtout si la « vérité officielle » ne s’est répandue qu’en occultant ou déformant des faits avérés.

De toute évidence, même en se voulant le plus impartial possible, on est obligé de choisir son camp, la neutralité dans ce domaine n’est qu’une vue de l’esprit.

René Soula, dans son ouvrage, « les Cathares, entre Légende et Histoire » le montre clairement. En fonction des époques et de la « tendance » de l’historien, le catharisme est dépeint sous un visage bien différent! De la même manière, Michel Roquebert pose avec pertinence la question de savoir si Simon de Montfort est un martyr ou un bourreau. Le volumineux et superbe ouvrage qu’il en a tiré prouve à quel point la réponse est délicate!